Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La série "Thursday Next", tomes 1 à 5, de Jasper Fforde

Publié le par Nébal


FFORDE (Jasper), L’Affaire Jane Eyre, [The Eyre Affair], Paris, Fleuve Noir – 10/18, coll. Domaine étranger, [2001, 2004-2005] 2007, 409 p.

 

FFORDE (Jasper), Délivrez-moi !, [Lost in a Good Book], traduit de l’anglais par Roxane Azimi, Paris, Fleuve Noir – 10/18, coll. Domaine étranger, [2002, 2005-2006] 2007, 444 p.

 

FFORDE (Jasper), Le Puits des histoires perdues, [The Well of Lost Plots], traduit de l’anglais par Roxane Azimi, Paris, Fleuve Noir – 10/18, coll. Domaine étranger, [2003, 2006] 2007, 445 p.

 

FFORDE (Jasper), Sauvez Hamlet !, [Something Rotten], traduit de l’anglais par Roxane Azimi, Paris, Fleuve Noir – 10/18, coll. Domaine étranger, [2007, 2007] 2008, 471 p.

 

FFORDE (Jasper), Le Début de la Fin, [First Among Sequels], traduit de l’anglais par Jean-François Merle, Paris, Fleuve Noir, [2007] 2008, 498 p.

 

Et hop : cinq bouquins d’un coup, tous dévorés d’une traite, et à peu de choses près enchaînés (ce qui est très rare chez moi). Tout simplement parce que la série « Thursday Next » du Gallois Jasper Fforde correspond exactement à ce que j’avais besoin de lire en ce moment : du « bizarre » drôle et enjoué, à cheval entre les genres, et bourré d’idées tant pour ce qui est du fond que de la forme. Je suis tombé amoureux de Thursday Next. Là, c’est dit.

 

Le premier volume (et par ailleurs premier roman de l’auteur), L’Affaire Jane Eyre, nous fait faire la connaissance de la dame, vivant dans une Angleterre uchronique où, entre autres, la guerre de Crimée dure depuis près de 150 ans et où le Pays de Galles s’est imposé en tant que république populaire indépendante. Thursday Next est une OS-27, c’est-à-dire une détective littéraire, dans un monde où la littérature a bien plus d’importance et soulève bien plus d’enthousiasme que dans notre triste monde tragique. Mais, dans les rangs du service des Opérations Spéciales, ce n’est certainement pas la meilleure place ; d’ailleurs, seuls les services en-dessous d’OS-20 sont frappés de confidentialité. Ce qui n’empêche certainement pas notre héroïne de savoir qu’OS-12 correspond à la ChronoGarde (la « Patrouille du temps », en gros), ou OS-9 à l’anti-terrorisme, et OS-1, conformément à la rumeur, constituant la « police des polices » au sein du service.

 

En temps normal, la vie d’une OS-27 est terne au possible, et ne s’intéresse à peu de choses près qu’à la lutte contre la contrebande, le plagiat ou la fabrication de faux Shakespeare. Mais Thursday Next va bientôt se retrouver embringuée dans une enquête autrement plus complexe, du fait des exactions d’un super-vilain au nom éloquent, son ancien professeur Achéron Hadès. Et quand celui-ci met la main sur Jane Eyre, un des romans préférés de Thursday, la détective voit rouge… A fortiori quand cette « incarnation du mal » s’en prend à la famille Next. L’oncle de Thursday, Mycroft, est en effet un inventeur génial (et fou, bien sûr), qui a notamment inventé une machine à voyager dans les livres. Inconsciemment, il a ainsi fourni un moyen de pression terrible : le possesseur du manuscrit original est alors en mesure d’y mettre son grain de sel, de le réécrire, voire de le détruire… C’est donc au cœur même des livres, littéralement, que Thursday Next va devoir mener son enquête.

 

Mais disons-le tout de suite, et ça s’applique à ces cinq premiers volumes : la trame, généralement assez confuse, n’est pas le plus intéressant dans cette série. Ce qui frappe avant tout, c’est un déferlement d’idées géniales, burlesques et déjantées à chaque page, dans lesquelles le lecteur se perd avec délice (et plus particulièrement, j’imagine, s’il a une bonne connaissance de la littérature anglaise – ce qui n’est pas du tout mon cas, mais, heureusement, ne m’a pas empêché de me régaler à chaque fois).

 

Et le plus impressionnant, c’est que chaque volume, après ce coup de maître (dont la conclusion, d’une hystérie typiquement romanesque, est extraordinairement jubilatoire), ne se contente pas de surfer sur les inventions du premier, mais continue, page après page, à multiplier les idées et les gags, tout en construisant un univers singulier, de plus en plus riche, foutraque, même, et pourtant cohérent.

 

C’est déjà vrai pour ce qui est de Délivrez-moi !, mais plus encore à partir du troisième volume, Le Puits des histoires perdues, où la trame se fait plus légère que jamais, mais où la fonction de Thursday change radicalement : elle reste détective littéraire, certes, mais cette fois dans le monde des livres, décrit avec brio. Elle se déplace dans les livres, communique par notes de bas de page, élimine les grammasites, apprend aux personnages en devenir ce qu’est le sous-texte, croise une multitude de figures littéraires de légende… Elle y passe même en justice, pour avoir « involontairement » changé la fin de Jane Eyre. Dans Délivrez-moi !, Thursday doit ainsi faire face au juge d’instruction du Procès de Kafka, puis, dans le tome suivant, elle remplace en gros Alice dans les dernières pages d’Alice au pays des merveilles (cette fois, connaissant bien les œuvres pastichées, j’avoue m’être particulièrement régalé…).

 

Ensuite, Sauvez Hamlet ! (réjouissante satire politique) et le tout récent Le début de la fin (où la télé-réalité s’insinue dans le monde des livres) alternent les deux univers et les deux fonctions de Thursday Next pour le plus grand plaisir du lecteur.

 

Beaucoup d’humour, porté sur l’absurde, des personnages terriblement attachants (en premier lieu l’héroïne, un personnage féminin comme on n’en croise hélas que trop rarement), un rythme enjoué, des jeux formels et clins d’œil réjouissants… N’en jetez plus : cette série est un vrai bonheur du début à la fin. Tout simplement indispensable.

J’en veux encore. Allez, hop, et plus vite que ça.

Commenter cet article

Cachou 21/03/2009 09:03

J'adore Jasper Fforde, et j'ai un peu honte de dire ça, mais j'ai beaucoup moins aimé le dernier volume des aventures de Thursday Next, trouvant qu'il y avait peut-être trop d'idées pour qu'elles soient correctement développées, et puis m'étant tout simplement un peu ennuyée en le lisant, ce qui n'était pas arrivé avec les précédents opus.
Sais-tu que Jasper Fforde a sorti une autre série, les aventures du "Nursery crime division" et va sortir un nouveau livre cette année: "Shades of grey"
En plus, il a un site internet (http://www.jasperfforde.com/)aussi déjanté que ses livres où tu peux, par exemple, trouver des photos liées à son univers, comme celle-ci:http://www.jasperfforde.com/images/chrono.jpg
ou celle-ci: http://www.jasperfforde.com/images/slowwp.jpg

Nébal 22/03/2009 08:14


Dans la mesure où je les ai lus quasiment d'affilée, et il y a plus d'un mois, mon impression d'ensemble domine sans doute sur les détails ; mais, non, ce cinquième tome m'a paru d'un niveau plus
que correct, il ne m'a en rien déçu.

Pour "nursery crimes", on m'en avait causé. Je note tout le reste.


JDB 21/03/2009 06:53

Welcome back, dis-je pour faire original.
Dans le même registre, lis si ce n'est déjà fait "Pour une poignée d'helix pomatias", de Michel Pagel, réédité in "Les escargots se cachent pour mourir" (Bélial'). Mais attention aux notes de bas de page...
Amitiés.
JDB

Nébal 22/03/2009 08:11



J'avions point lu ça. Je le note.



rmd 20/03/2009 22:49

Heureux de te revoir! Et oui, elle est craquante Thursday. J'ai un faible pour le tome 4 "sauvez hamlet!" et ses neanderthals.

Nébal 22/03/2009 08:11


Sans parler de la politique anti-danoise...


philippe 20/03/2009 19:27

salut et bon retour!
tu démarres fort; c'est vrai que cette série est très sympa et se lit tte seule. un seul regret, les histoires qui partent dans tous les sens. et mon manque de culture littétaire, je suis sûr d'être passé à côté d'une bonne partie des références.

Nébal 22/03/2009 08:09


C'est clair que ça part dans tous les sens, mais ça ne m'a pas dérangé, étrangement. J'ai adhéré inconditionnellement...


Erispoe 20/03/2009 18:58

Content de te relire ici Nebal !

N'hésite pas à prendre ton temps pour nous faire partager tes dernières lectures.