Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Eclipse Phase : Alpha+Phase #1. Premier Morphe"

Publié le par Nébal

Alpha-Phase-1.jpg

 

 

Eclipse Phase : Alpha+Phase #1. Premier Morphe

 

Alpha+Phase est un fanzine français consacré à Eclipse Phase, que l’on trouve gratuitement en .pdf sur eclipsephase.fr. Très belle initiative, pleinement justifiée par l’enthousiasme que ce jeu foisonnant peut susciter. Aussi, malgré les (nombreuses…) réserves que je vais exprimer dans le présent compte rendu, je ne peux qu’encourager les responsables de la chose à poursuivre (et un numéro 2 est d’ailleurs annoncé pour bientôt).

 

Le premier abord est extrêmement favorable. Le fanzine, d’un peu plus de soixante pages tout de même, reprend la maquette du jeu de manière très pertinente, et est abondamment et chouettement illustré (avec pas mal de trucs de Posthuman Studios). Très agréable à l’œil, donc.

 

Mais ça se complique quand on s’approche un peu ; à vrai dire, ça pique même pas mal… Parce que bon : les gens, ce que vous faites, c’est bien, et, encore une fois, l’initiative mérite d’être saluée ; mais, par pitié, RELISEZ-VOUS ! Le niveau varie selon les rédacteurs, bien sûr, mais ce premier numéro est tout de même dans l’ensemble bourré de vilaines coquilles, fôtes d’otograf ou de granmère, et je ne vous parle pas de la syntaxe, de la concordance des temps, etc. Pitié ! Un petit effort sur ce plan-là serait vraiment souhaitable, parce que, en l’état, c’est parfois carrément illisible ; du coup, par exemple, tous les petits « récits » qui parsèment ce premier numéro sont atrocement mal écrits, et donc à jeter (je n’en parlerai pas ; heureusement, on peut se montrer un poil moins exigeant pour les scénarios et les aides de jeu qui constituent l’essentiel de la chose)… Je sais pas, moi, embauchez un relecteur ! Éventuellement, je veux bien, moi…

 

Mais bon. On va dire que c’est une erreur de débutants, hein…

 

Passons, donc, et concentrons-nous sur le fond. Le fanzine est scindé en deux parties, « In Vivo » et « Ex Vivo ». La première s’intéresse à la thématique du numéro, à savoir le « premier morphe » ; la seconde comprend tout le reste.

 

On commence avec l’aide de jeu « Transcréation » de Guillaume « Slevin » Petot. Et là, ben, désolé, mais je suis obligé de repasser brièvement par la forme… En effet, cet article à prétention scientifique est tellement confus que je n’y ai à peu près rien panné. Bon, en gros, mais je dis peut-être des bêtises, il s’agirait d’une technique proche du clonage, mais cependant différente, en ce qu’elle se fonderait sur le « premier morphe », donc, dont l’ego est supposé garder la trace. Idée qui ne me plait pas vraiment… Allons-y avec des pincettes, hein, ma compréhension limitée de cet article ne me permettant pas d’affirmer quoi que ce soit avec la plus grande certitude, mais la philosophie du machin m’a l’air tout de même passablement, euh, « jovienne », disons… Ce n’est pas exactement ce qui m’emballe dans le futur transhumain d’Eclipse Phase

 

Je passe maintenant au cœur de ce numéro, et à ce qu’il contient de plus intéressant, à mon sens tout du moins, avec les trois articles de Thex consacrés à… Marseille. Oui, oui, Marseille, la ville des sardines géantes, tout ça. Sur Terre. Chez nous. Pendant la Chute… L’idée me paraissait un peu foireuse tout d’abord, et je ne pense pas l’utiliser (ce serait se priver des passionnants backgrounds que l’on peut mettre en place avec les dix années PC), mais je dois reconnaître que c’est plutôt bien fait. Si le scénario d’introduction « De poussière et d’acier » est à vue de nez une grosse bourrinade façon « survival », les aides de jeu qui viennent le compléter, « Marseille, cité libre » et « Flash info : la Chute », sont vraiment bien pensées, et dessinent un cadre tout à fait séduisant. M’est avis qu’il doit y avoir moyen d’en faire bon usage, même dans la période de jeu « classique »… Je me garde ça derrière l’oreille, du coup.

 

On passe alors à la partie « Ex Vivo ». Le scénario « Projet Hyperconscience (1/2) » de Stéphane « Algeroth » Idczak repose sur une idée très intéressante… mais qui ne sera véritablement développée que dans le numéro suivant, le « scénario » figurant ici n’étant clairement à mes yeux qu’un prologue ! Ce qui, disons-le tout net, est passablement frustrant… Dommage.

 

Thierry « Kryane » Gaudillier consacre ensuite un article au petit logiciel fort pratique qu’est EP Manager, qui permet de simplifier considérablement la procédure de création de personnage. Testé et approuvé, malgré quelques bugs (qui ont peut-être été corrigés depuis ?).

 

En parallèle, Guillaume « Slevin » Petot propose avec « PNJ Easy » un système de création de PNJ très simplifié afin de ne pas y passer des plombes ; ça a l’air plutôt bien fait à vue de nez, mais je doute d’en faire usage, préférant pour ma part me fonder sur des « banques » pour les PNJ lambda, mais créer par contre en détail les PNJ principaux (par exemple… avec EP Manager ; c’est beaucoup plus long, certes, mais bon…).

 

Denis « Quincey Forder » De Plaen propose ensuite avec « Trans//Média » diverses inspirations pour Eclipse Phase, notamment du côté des jeux vidéos, mais aussi du cinéma (enfin, pour autant que Man of Steel soit du cinéma…) ou des anime. Bonne idée, mais j’ai pour ma part une énorme pile de bouquins de SF qui me paraissent plus capitaux en l’espèce.

 

Guillaume « Slevin » Petot, enfin, livre une « Banque de PJ » (des prétirés parfaits pour le scénario marseillais), et suivent de nouveaux archétypes.

 

Bilan ? Le fond est plutôt bon, donc, même si critiquable ; la forme, elle, est calamiteuse en dépit des jolies illustrations et de la maquette… Reste que c’est là une entreprise appréciable, qui, je l’espère, ira en s’améliorant. C’est tout le mal que je souhaite à Alpha+Phase.

Commenter cet article