Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Z-Corps : 8 Semaines plus tard"

Publié le par Nébal

Z-Corps---8-Semaines-plus-tard.jpg

 

Z-Corps : 8 Semaines plus tard

 

8 Semaines plus tard (bon, inutile de vous faire un dessin…) est le premier supplément de la gamme « fermée » de Z-Corps. Principalement axé « Survivants », il est censément accessible pour plus de la moitié aux PJ – qui se voient par contre comme précédemment interdire l’accès à la « Restricted Area » –, mais ne nous voilons pas la face : il y a une marge considérable de la théorie à la pratique, et ce supplément n’a dans son ensemble de véritable intérêt que pour le MJ ; il est même souhaitable que certaines pages de la première partie ne tombent pas entre les mains des joueurs, à mon sens (on y reviendra).

 

En guise de sous-titre général : « Résister ou fuir ? » C’est là en effet la question qui traverse l’ensemble de ce supplément plus dense qu’il n’y paraît au premier coup d’œil, et qui justifie son orientation « Survivants » (désolé, MM. les « Z-Corps », pour vous, il faudra sans doute attendre le prochain…). Le livre, à partir de là, se divise donc en deux parties : « Le Guide du Survivant » et la « Restricted Area ». Et la première partie, fort logiquement, se divise à son tour (pour l’essentiel) en deux parties : « Fuir et survivre », puis « Résister et survivre ».

 

« Fuir et survivre » se focalise donc sur l’élaboration d’une « roadmap ». On voit ainsi tout ce qui peut en justifier l’existence, et comment la rendre plus complexe, puis tout un ensemble assez enthousiasmant de bonnes et de mauvaises rencontres, qui permettront au MJ d’improviser une campagne de type « fuite » ; plusieurs idées de scénario émaillent en outre cette partie (de même que la suivante), ainsi que des « dTunes », suggestion de playlists ma foi fort bienvenues (m’en vais faire mon marché, moi).

 

« Résister et survivre » décrit l’autre grande possibilité d’action (ou d’inaction ?) pour un groupe de « Survivants » : la planque, qu’il s’agisse de se planquer pour ne pas mourir ou de se planquer pour attendre. Sont alors développés les quinze principes de survie qui font la bonne planque (que je ne citerai pas ici, c’est aux joueurs de les découvrir au fur et à mesure… c’est aussi pour cela que je pense que ce n’est guère une bonne idée que de laisser aux PJ « Survivants » l’accès à cette première partie ; c’est intéressant, en tout cas), puis quelques planques types sont ensuite présentées (dont le fameux supermarché – et de vous démontrer que ce n’est pas une si bonne idée que ça…). Il y a ensuite quelques règles sur les planques qui me paraissent trop artificielles pour être vraiment utiles, et sur lesquelles je pense donc faire pour ma part l’impasse.

 

Cette partie se conclut étrangement sur quelques conseils au MJ sur comment gérer les Hostiles (on se demande un peu ce que ça vient faire là…), puis sur trois nouveaux archétypes de « Survivants » (Écrivain, Showgirl, Routier).

 

La « Restricted Area », plus courte, commence par décrire l’évolution de l’épidémie et les actions des principaux protagonistes durant les sixième, septième et huitième semaines. C’est, comme dans le livre de base, passionnant… même si très court. On s’intéresse ensuite à la progression de l’épidémie dans deux nouveaux États, le Colorado et le Wyoming. Puis on fait la connaissance avec un nouveau type d’Hostile…

 

Restent enfin deux scénarios. Le premier, « Eden », est en principe destiné à des « Survivants » (en fuite, tant qu’à faire), mais peut aisément être transposé pour des « Z-Corps ». Situé bien après « Clinique Apocalypse », il suppose que le MJ a trouvé de quoi occuper ses joueurs entre-temps (et c’est là que la première partie du supplément se révèle fort utile). Un scénario assez correct, riche en rebondissements, et potentiellement stressant (pour des « Survivants », en tout cas ; j’ai plus de doute pour des « Z-Corps »…).

 

Le second, « Embrouilles », est cette fois un scénario « Z-Corps », qui met en avant les cafouillages de l’organisation. L’idée est bonne, mais le scénario peut facilement virer au massacre joyeusement bourrin, et demande pas mal de capacités d’improvisation. À manier avec précaution, donc.

 

 8 Semaines plus tard n’est pas un supplément d’une qualité exceptionnelle. Il est néanmoins d’une utilité certaine pour un MJ désireux d’avoir des bases pour improviser sans trop de sueurs froides avec des joueurs « Survivants » en planque ou en maraude. C’est déjà pas mal. J’espère cependant que le reste de la gamme se montrera un peu plus ambitieux… et moins coquillé, tant qu’on y est.

Commenter cet article

C

As-tu essayer Z-Corps depuis ton article ?


Répondre
N


Non, toujours pas, et je doute de pouvoir m'y mettre avant un moment...



M

En tant qu'amateur de corps morts, avais-tu suivi, à l'époque, la parution du JdR Zombies ?
http://www.legrog.org/jeux/zombies
A saluer comme le premier JdR francophone sur les zombies (à défaut d'être le meilleur)


Répondre
N


Nope, je connaissions point.